En règle générale, pour ajuster le son aux salles et aux appareils de votre organisation, vous devez faire appel à un intégrateur audiovisuel ou à un ingénieur du son pour effectuer les réglages. Mais, si vous ne l’avez pas encore remarqué, Stem est tout sauf typique. Nous voulons vous donner la liberté de personnaliser et d’ajuster vos solutions audios pour l’ensemble de votre organisation, par vous-même. Nous allons donc vous expliquer comment vous pouvez ajuster les paramètres de votre organisation, de vos salles individuelles et de vos appareils grâce aux paramètres avancés de la plateforme de l’écosystème Stem.

Paramètres généraux avancés

Commençons par les paramètres généraux avancés. Les ajustements effectués ici s’appliqueront à chaque pièce et appareil de l’organisation.

Nom de l’organisation

Une fois que vous êtes dans les paramètres généraux avancés, vous verrez le nom de l’organisation, si elle a été créée.

Appliquer les paramètres

Pour protéger notre système, une fois qu’une modification est apportée dans les paramètres avancés, vous devez cliquer sur le bouton « Appliquer les paramètres » pour envoyer les informations mises à jour à tous les appareils. Ainsi, après avoir apporté des modifications aux paramètres généraux avancés, assurez-vous de cliquer sur « APPLIQUER LES RÉGLAGES » sinon les modifications mises à jour ne seront pas appliquées. Mais ne vous inquiétez pas, si vous oubliez, la plateforme vous demandera si vous voulez quitter sans enregistrer vos modifications.

Redémarrage programmé

Ensuite, il y a le redémarrage programmé qui vous permet de programmer un redémarrage à l’échelle de l’organisation pour chaque pièce et chaque appareil. Vous pouvez choisir la fréquence de « jamais » à « hebdomadaire » ou « quotidien »et définir le jour et l’heure si vous choisissez de programmer un redémarrage récurrent de votre système. N’oubliez pas, une fois que vous avez terminé, de cliquer sur « appliquer les paramètres ».

Test programmé

Ensuite, nous avons les tests programmés, qui fonctionnent sur le même principe que le redémarrage, sauf que dans ce cas, ils vont exécuter des tests système. Lorsque vous réglez les tests programmés dans les paramètres généraux avancés, ils s’appliquent à toutes les pièces et à tous les appareils de votre organisation. Nous vous recommandons de choisir un moment en fin de soirée ou le week-end, lorsque personne n’est au bureau, afin que vos collègues ne soient pas dérangés par ces tests (même chose pour le redémarrage).

Affichage de la lumière

Après cela, nous descendons dans la liste et passons à la section de l’affichage de la lumière à bascule. Cela permet de contrôler toutes les lumières actives de chaque appareil. Par exemple, lorsque les appareils fonctionnent, vous verrez soit le « beamforming » (formation des faisceaux), soit une lumière d’état bleue et lorsque ces lumières sont éteintes, vous ne verrez plus ces lumières actives. Cependant, les voyants de sourdine et les autres voyants critiques resteront allumés.

Mises à jour du micrologiciel des appareils

Lorsque de nouvelles mises à jour sont disponibles, nous les envoyons à tous les appareils. Les appareils rechercheront alors les mises à jour disponibles sur le réseau et se mettront automatiquement à jour lorsqu’ils ne seront pas en cours d’utilisation.

Liste blanche d’adresses IP (disponible sur iPad, Android et Stem Control)

Ensuite, nous avons la possibilité d’utiliser la liste blanche d’adresses IP. Cette option peut être utilisée si vous avez plusieurs réseaux virtuels et que vous voulez être en mesure de contrôler les dispositifs qui sont dans un réseau virtuel distinct en mettant vos dispositifs sur une liste blanche. Pour ce faire, tapez l’adresse IP du dispositif qui n’est pas sur le réseau virtuel que vous voulez ajouter à cette liste blanche. Une fois cette opération terminée, votre contrôleur sera en mesure de voir ce périphérique et de l’utiliser. N’oubliez pas que cela ne signifie pas que les dispositifs qui se trouvent sur des réseaux virtuels croisés peuvent communiquer entre eux, ils peuvent seulement se contrôler mutuellement.

Serveur local

Le serveur local vous donne la possibilité de changer l’emplacement du fichier de mise à niveau vers un serveur local ou un serveur « cloud » de votre choix. Si ce champ est laissé vide, vos appareils Stem iront chercher les fichiers de « firmware » pour les mises à jour sur le serveur Stem. Cette fonction a été créée pour les organisations qui souhaitent limiter l’accès de leurs appareils à Internet, mais qui ont besoin de pousser les mises à jour du micrologiciel sur le réseau dans un environnement beaucoup plus contrôlé.

Fuseau horaire

Le paramètre de fuseau horaire vous permet de régler l’heure en fonction du fuseau horaire dans lequel vous vous trouvez.

Organisation

Enfin, nous avons nos paramètres d’organisation. Lorsque vous installez votre écosystème, vous avez le choix entre deux paramètres de sécurité au sein de la plate-forme : la création d’une organisation ou les paramètres par défaut. La création d’une organisation augmente le niveau de sécurité de votre écosystème. Elle permet aux appareils appartenant uniquement à la même organisation de communiquer et de se contrôler mutuellement, le tout étant protégé par un mot de passe que vous créez.

Quelques points à savoir sur la création d’une organisation :

  • Le mot de passe de l’organisation est nécessaire pour apporter des modifications à tout appareil Stem ou pour ajouter de nouveaux appareils.
  • Un seul mot de passe est autorisé par organisation.
  • Une seule organisation est autorisée par réseau.
  • Au sein de l’organisation, vous pouvez ajouter autant de pièces et de dispositifs que vous le souhaitez.
  • Les informations relatives à l’organisation sont stockées dans chaque appareil.

Lorsque vous cliquez sur « Gérer », vous verrez qu’il est possible de quitter l’organisation. Cela ne concerne que le dispositif individuel, dans ce cas le Control. Si vous cliquez sur « Gérer et quitter l’organisation », seul le contrôleur sera retiré de l’organisation. Pour faire cela pour les autres appareils, vous devez vous connecter à la version HTML de la plate-forme en utilisant l’adresse IP de l’appareil individuel. Donc, si vous voulez quitter une organisation et la réinsérer par défaut ou si je veux créer une nouvelle organisation, vous pouvez le faire. C’est également ici que vous pouvez créer une organisation si vous n’en avez pas encore établi une.

Choisir le paramètre par défaut et travailler sans organisation est plus rapide à mettre en place et il n’est pas nécessaire d’utiliser un mot de passe pour ajouter de nouveaux appareils. Quelques éléments à savoir sur les paramètres par défaut :

  • Tous les dispositifs Stem par défaut sur le réseau sont ouverts pour communiquer et se contrôler mutuellement via la plateforme de l’écosystème Stem.
  • Tout dispositif Stem connecté au réseau est ouvert à la reconfiguration et à la modification des paramètres par tout autre dispositif Stem par défaut sur le réseau.

Cela couvre tout ce que vous avez besoin de savoir sur les paramètres généraux avancés, alors allons-y, sortons et voyons à quoi cela ressemble dans la pièce elle-même.

Paramètres de la pièce

Là encore, la première chose que vous verrez est le bouton « Appliquer les paramètres » en haut. Vous pouvez alors programmer un redémarrage, programmer des tests et allumer et éteindre les lumières. Si j’ai programmé une heure de redémarrage ou de test pour l’ensemble de mon organisation, puis que je viens dans cette pièce et que je définis une heure distincte pour l’un d’entre eux dans cette pièce particulière, les paramètres globaux seront remplacés. Ainsi, si l’ensemble de mon organisation est programmé à minuit le dimanche, mais que j’entre dans cette salle et que je la programme le vendredi à 14 heures, seule cette salle sera redémarrée à cette heure-là. Ici nous avons la configuration SIP qui doit être faite par le Hub lorsque plusieurs appareils sont dans la pièce. Pour ce faire, vous allez cliquer sur vos paramètres SIP et vous serez en mesure de voir toutes les informations d’identification dont vous aurez besoin pour ajouter un téléphone SIP. C’est quelque chose que vous obtiendrez de votre fournisseur de services SIP, mais cela vous permettra de composer un numéro à partir de cette salle. C’est tout, nous avons tout couvert pour la salle, alors passons en revue les mêmes paramètres avancés au niveau de l’appareil.

Configuration SIP

Nous avons ensuite la section de configuration SIP qui doit être activée par le Hub lorsque plusieurs appareils sont dans la pièce. Pour ce faire, sélectionnez les paramètres SIP, et vous pourrez alors voir différents champs de paramètres pour vos informations d’identification SIP. Les informations d’identification de vos paramètres SIP devront être collectées auprès de votre fournisseur de services SIP.

Paramètres du dispositif

Lorsque vous accédez aux paramètres avancés d’un appareil individuel, ils se présentent exactement de la même manière que ci-dessus. Tout changement de paramètre n’affectera que le dispositif individuel. Notez que les fonctionnalités SIP peuvent également être activées si vous disposez d’un seul appareil en définissant la configuration sur l’appareil lui-même. Pour composer un numéro, il est nécessaire de créer une salle, même si vous utilisez un appareil autonome. Pour composer un numéro, sélectionnez l’icône du composeur dans le menu principal de l’écosystème Stem et sélectionnez la salle à partir de laquelle vous souhaitez composer un numéro. N’oubliez pas que chaque appareil Stem peut agir comme un téléphone SIP autonome une fois qu’il est couplé à une pièce. C’est donc tout ce qu’il y a à savoir sur les paramètres avancés au niveau des appareils. Il suffit de se rappeler comment fonctionne la hiérarchie !

Pour récapituler, une fois que vous avez défini quelque chose sous « Général », cela se propage à toutes les pièces et à tous les appareils. Une modification directe des paramètres au niveau de la pièce et/ou du dispositif annulera les paramètres avancés de l’organisation. Ainsi, si vous voulez un paramètre particulier sur un appareil ou dans une pièce, mais que vous voulez des paramètres différents sur votre Général, commencez avec les paramètres généraux propagés à tout, puis plongez dans cette pièce ou cet appareil et faites les changements à partir de là. C’est à peu près tout, à ce stade, nous avons couvert tout ce que vous devez savoir sur Stem Ecosystem !

BESOIN D’EN SAVOIR DAVANTAGE SUR L’ÉCOSYSTÈME STEM ?

Demandez une consultation privée gratuite pour découvrir comment Stem peut répondre à vos besoins et bénéficier votre entreprise.

* champ obligatoire